Preloader

Lieux de légendes et de mythes

Par Anne-Caroline Thomas, le 25 octobre 2021

 

Barbe Bleue et le Château de Tiffauges

Classé Monument Historique depuis 1957, la vaste ruine de ce château fort médiéval vendéen fut la propriété d’un certain Gilles de Rais/Retz, seigneur de Tiffauges à la suite de son mariage. Chevalier connu pour avoir participé au siège d’Orléans aux côtés de Jeanne d’Arc, il l’est tout autant, si ce n’est plus, pour sa mauvaise réputation. En 1440, lors d’un procès, il est jugé pour magie noire : il aurait perpétré plusieurs crimes sur des enfants, nombreux à disparaître dans la région alors qu’il y réside… Ce personnage fut la principale source d’inspiration pour Charles Perrault et son fameux conte, Barbe Bleue.

Pour visiter le château de Tiffauges et ses machines de guerre médiévales, organisez votre escapade en dormant au Château Haute-Roche situé à 50 km !

 

 

Le Château de Gisors et le Trésor des Templiers

Nombreux sont les lieux qui suscitent les espoirs de ceux avides de mettre la main sur le mystérieux trésor des Templiers. Lors de l’arrestation du maître Jacques de Molay à Paris en 1307, la fortune pécuniaire de l’Ordre était très réduite. De là se sont développées de nombreuses spéculations, depuis le Moyen Âge, autour d’un trésor qui aurait été caché par les Templiers in extremis lors de la chute de l’Ordre dans une de leurs forteresses. Un lieu de prédilection des chercheurs de ce trésor est le château de Gisors. Ce château fut même l’objet de fouilles officielles lancées par le Ministère de la Culture en 1964 suite aux déclarations de Roger Lhomoy, gardien du château dans les années 1950. Il aurait découvert le trésor après avoir creusé un puits pour accéder aux souterrains du château. Mais le donjon étant fragilisé par les nombreuses cavités du sous-sol, le puits fut rebouché…

Profitez-en pour passer une nuit au Château de Bonnemare, à seulement 35 km du château de Gisors !

 

 

Les Caves dites des Mousseaux, à Dénezé-sous-Doué

Dans cette petite commune du Maine-et-Loire, une mystérieuse caverne abrite plus de 200 sculptures taillées à même les parois de tuffeau. Cette bande-dessinée troglodyte dépeint à la fois des scènes de vie quotidienne et des personnes historiques. On retrouve parmi eux Marie de Médicis et Diane de Poitiers. Mais certaines figures sont beaucoup moins engageantes avec leurs grimaces provocantes et leurs airs diaboliques ! Personne ne sait expliquer avec exactitude depuis quand, par qui, mais surtout pourquoi ces nombreux petits personnages de pierre existent… Classées Monuments Historiques en 1969, les Caves des Mousseaux sont aujourd’hui un patrimoine en péril à cause de l’humidité environnante du lieu.

Curieux de découvrir cet endroit ? Allez-y en séjournant au Manoir du Bois Noblet à moins de 10 km, ou bien au Prieuré de Breuil-Bellay à 11 km, ou encore au Manoir de Montecler à 15 km !

 

 

Le château cathare de Montségur

Le château de Montségur, construit au XIIIe siècle en Ariège, est une ruine emblématique des châteaux cathares de la région, non par son esthétisme, mais grâce aux histoires qui l’entourent. Lieu refuge des cathares qui y subirent plusieurs sièges, le château fut également la dernière demeure d’environ 200 d’entre eux qui finirent sur le bûcher à cause de leur foi en 1244. Montségur est aussi le théâtre d’un phénomène solaire : au solstice d’été notamment, les rayons du soleil levant s’engouffrent parfaitement dans des meurtrières de la forteresse et la traversent alors dans sa longueur. C’est un spectacle qui attire chaque année des curieux, persuadés que des cultes solaires furent rendus par les cathares en leur temps.

Envie de prolonger votre séjour dans cette région ? Séjournez dans la Maison de Nostradamus à 55 km, ou bien au Domaine de l’Espinet à 45 km du château de Montségur.

 

 

Sources :