Preloader

La Bourgogne au rythme de son canal

Par Baudouin Bellet, le 12 mai 2021, 

Et pourquoi pas se déconfiner au bord de l’eau ?

A l’approche de la belle saison et du beau temps, l’envie de prendre des vacances commence à revenir. Faute de partir à l’étranger beaucoup ont le désir de (re)découvrir la France. Problème ? La côte d’Azur c’est vu et revu… Nous avons donc décidé de vous aider en vous proposant une destination au bord de l’eau un peu plus originale : le canal de Bourgogne.

Si le canal de Bourgogne n’est pas le plus connu, c’est pourtant une réelle prouesse technique et architecturale qui en fait un lieu du patrimoine nautique de premier intérêt. Le meilleur moyen de le découvrir est, très probablement, de louer une péniche ou un bateau sans permis pour suivre le canal à la vitesse très honorable de… 5 km/h. Pour les sportifs, la véloroute du canal de Bourgogne emprunte l’ancien chemin de halage. Le tout est faisable en quatre ou cinq jours.

Ce type de vacances s’inscrit tout à fait dans la philosophie du Slow Tourisme (ou Tourisme lent, en bon français), ce mouvement apparu dans les années 2000 qui consiste à s’imprégner pleinement de son environnement pour davantage de ressourcement. Les mobilités douces, la déconnexion, la proximité et le fait de favoriser l’économie locale font partie intégrante de cette philosophie. Cette manière de voyager propose aussi de “réapprendre à prendre son temps” : une maxime qui résonne tout particulièrement depuis ces derniers mois.

Découvrez différents lieux du patrimoine à proximité du canal de Bourgogne :

Amateurs de châteaux… ?

Cela tombe bien, la Bourgogne est une région on ne peut plus riche en patrimoine.

A proximité immédiate du canal, le Château de style renaissance de Tanlay est d’un grand intérêt architectural. Vous y trouverez par exemple une porte triomphale aux allures éclectiques ou une galerie aux murs couverts de trompe-l’œil. Les amateurs d’architecture seront comblés.

La château d’Ancy-le-Franc est lui aussi à proximité immédiate du canal. De forme carrée et de style renaissance, le château possède aussi de splendides jardins dont deux nouveaux parterres. Le parterre Est réalisé en 2017 représente sur plus de 10000m² quatre tableaux de fleurs.

Découvrez aussi le château de Commarin à 5km du canal. Entouré de douves, le château actuel date principalement du XVII ème et du XVIIIème siècle. Atout non négligeable pour les cyclistes et autres sportifs : il possède une terrasse où l’on peut prendre un verre et déguster des produits locaux.

…Ou adeptes de petits villages ?

Vous trouverez alors votre bonheur dans le village de Châteauneuf-en-Auxois, de Tonnerre ou de Flavigny-sur-Ozerain.

Châteauneuf-en-Auxois, un des “plus beaux villages de France”, offre une vue magnifique sur les vallons alentours. Le village possède un château-forteresse du XIIème siècle, et de nombreuses maisons typiques de l’architecture locale datant du Moyen-Âge.

Perché sur son promontoire, Flavigny-sur-Ozerain est un magnifique village bourguignon. Vous y trouverez une charmante église, une abbaye, des petits restaurants, et une fabrique d’anis, spécialité locale que tout bon bourguignon connaît.

Tonnerre se distingue des deux villages précédents de par son accessibilité, élément à prendre en compte pour les voyageurs en péniche ou pour les familles à vélo. Une grande spiritualité se fait sentir dans ce village : outre ses deux magnifiques églises et son Hôtel-Dieu, vous trouverez au cœur du village une source un peu particulière : la fosse Dionne. Avec un débit de trois cents litres par seconde, une couleur bleue translucide saisissante, la “fosse” se présente comme un bassin rond entouré d’un passage couvert circulaire. L’ambiance à proximité y est réputée assez particulière…

Et tant que l’on parle de spiritualité…

Non loin du canal, vous trouverez l’abbaye cistercienne de Fontenay, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. L’abbaye a été fondée en 1118 par Saint Bernard et fait partie des plus anciens monastères cisterciens d’Europe. L’abbaye, a l’architecture romane, est d’une très grande homogénéité architecturale. Cette dernière, couplée à un emplacement unique (au cœur d’une épaisse forêt, dans un vallon), confère au lieu une ambiance unique. A voir ; pour ne pas dire : à vivre.

N’oublions pas le cœur du sujet : l’eau et le patrimoine nautique.

Le canal en lui-même est une prouesse architecturale, lors de votre parcours vous passerez par exemple sous un tunnel de plus de 3km : la voûte de Pouilly. Construit durant la première moitié du XIXème siècle, c’est le plus célèbre tunnel fluvial de France. Il dispose d’une petite particularité qui a donné du fil à retordre aux mariniers : l’absence de marchepieds qui complique le franchissement des bateaux. Cette absence crée une ambiance assez particulière, tout en verticalité. En outre, il est donc impossible de se déplacer dans le tunnel sans bateau : claustrophobes s’abstenir.

Autre prouesse technique : les tranchées. Afin d’avoir un niveau équivalent le long du canal beaucoup de modifications de terrain ont été réalisées. Ce qui donne lieu à d’impressionnantes tranchées qui créent un effet de perspective très esthétique. Autre particularité : les nombreuses écluses (189) qui représentent environ une écluse tous les 1280 mètres. Réalisées selon un plan identique, elles sont presque toutes dotées d’une maison éclusière.

Le canal est aussi enrichi de nombreux autres éléments architecturaux : plus d’une centaine de ponts et passerelles, des petites bornes tous les kilomètres, des ports, des gares d’eau ainsi qu’un ingénieux système de réservoirs permettant d’alimenter en eau le canal.

Bien évidemment il existe de nombreux autres lieux à découvrir à proximité. Des domaines viticoles bourguignons jusqu’au château de Bussy-Rabutin en passant par le muséoparc d’Alésia, chacun devrait trouver son bonheur au fil du canal.

Passer ses vacances au bord de l’eau ne veut pas forcément dire aller au bord de la mer. Les passer sur l’eau, au cœur des terres et du patrimoine bourguignon peut être une opportunité de vacances tant apaisantes que rafraîchissantes. Et les férus de patrimoine auront en plus de quoi s’émerveiller tout au long du chemin.

Prêt à sauter le pas ?

 

Plusieurs options s’offrent à vous pour partir à la découverte du Canal de Bourgogne :

  • L’agence Locaboat propose des locations de bateaux et pénichettes sans permis et propose différents itinéraires sur le Canal de Bourgogne ou du Nivernais, un autre canal à découvrir.

  • Vélibourgogne propose des locations de vélos et tandems pour toute la famille avec de nombreux lieux pour débuter et terminer son voyage.

  • Pour les moins sportifs, la solution intermédiaire du vélo électrique peut être un bon moyen de visiter le canal de Bourgogne et d’accéder sans effort aux villages comme Flavigny-sur-Ozerain qui culminent en haut d’une colline.


 

Photographies :