Preloader

Sur la route des villages de Normandie

La Normandie est une région incontestablement riche en termes de patrimoine et de beauté. Mais si l’on parle beaucoup de sa côte, de ses stations balnéaires et de son architecture Belle Époque, on a également tendance à laisser de côté ses dizaines de villages typiques qui regorgent de pépites architecturales.

 

On vous emmène aujourd’hui sur les routes normandes pour une petite sélection de villages typiques.

 
 

Pour une expérience interactive, découvrez notre sélection de villages sur cette carte interactive.

Bellême

En partant du sud de la Normandie, partons à la découverte de Bellême, charmant village de l’Orne au cœur du parc national du Perche. L’histoire de ce village remonte au Moyen-Âge. Situé entre la Bretagne et Paris, le village a été l’objet d’un siège par Blanche de Castille afin de récupérer le village des mains des Bretons. Le village a également connu une activité textile dynamique au XVII et XVIIIème siècles.Au cours de la visite du village on découvre des vestiges des remparts dont il reste la porte Saint Sauveur, datant du XVème siècle. L’église, contemporaine de cette époque, vaut également le détour avec un clocher assez remarquable.

 

Saint-Céneri-le-Gérei

Classé Plus beau village de France, le village s’articule entre l’orne et la sarthe. En partant de la rive Est de la Sarthe, on traverse le pittoresque pont et on gagne assez vite le cœur du village. Mais la promenade ne s’arrête pas là, il faut continuer à grimper pour rejoindre la sublime église romane du XIème siècle, couverte de fresques aux tons ocres. Clou de l’aventure : la chapelle du Petit Saint Céneri qui est perdue au milieu d’une prairie, jolies photos assurées !

Le Mont Saint Michel

On ne le présente plus : le fameux Mont Saint-Michel domine sur son île au cœur de la baie. Mais on oublie souvent qu’il n’y a pas seulement une abbaye et de bonnes omelettes sur ce caillou. Le Mont est un véritable village qui s’articule autour de l’abbaye. Le meilleur moyen de visiter le Mont est peut-être de s’y aventurer à la tombée de la nuit, quand les flots de touristes sont partis. En plus de bénéficier du coucher de soleil, il est possible de faire une visite nocturne de l’abbaye. Un autre moyen de découvrir ce lieu de pèlerinage.

Barfleur

En longeant la côte depuis Cherbourg, on arrive à Barfleur, village côtier qui se distingue par un port de pêche et de plaisance qui se situe au cœur du village. Anecdote historique, Barfleur se révèle être le premier port du Royaume Anglo-Normand au Moyen-Âge, ainsi on y reconnaît des influences d’outre-Manche. Sans compter l’architecture de granit gris typique de cette région, on aurait presque l’impression que Barfleur est en Cornouailles avec son clocher d’église au toit plat et son port directement accessible où l’on verrait rentrer les marins.

 

Beuvron-en-Auge

Entre Caen et Lisieux, ce petit village de moins de 200 âmes a acquis une certaine réputation tant il est une carte postale du village typique normand : des maisons à colombage, des halles anciennes et du cidre coulant à flot !… Les adeptes de produits locaux ne seront pas déçus par ce village aux échoppes variées.

 

Le Bec-Hellouin

Entouré du bocage normand, on découvre le Bec-Hellouin, village très riche en patrimoine, et en particulier religieux. Si le magnifique village classé “Plus Beau Village de France” correspond parfaitement à ce que l’on peut attendre du village normand, l’intérêt de cet endroit repose surtout sur l’abbaye du Bec. Cette abbaye toujours occupée par des moines de l’ordre Bénédictin est d’une grande richesse. De sa fondation datant de 1034 jusqu’à aujourd’hui, l’abbaye a été témoin et acteur de la grande histoire normande et son architecture a beaucoup évolué. Pour les voyageurs en quête d’aventure, l’abbaye propose des retraites, un autre moyen de découvrir ce lieu.

Giverny

Retour à l’Est de la Normandie, dans l’Eure à la découverte de Giverny. Au-delà de la maison de Claude Monet, ce village riche en patrimoine vaut aussi le détour. Le musée des impressionnismes, au cœur du village, se distingue par une architecture moderne imaginée à la fin des années 80 qui se veut discrète et respectueuse de son environnement.

Lyons-la-Forêt

Le bien connu village de Lyons-la-Forêt, à l’Est de Rouen, vaut bien plus qu’un simple détour. Très riche en patrimoine, la magnifique localité est entourée d’une des plus belles forêts de hêtres d’Europe, d’où son nom ! Lyons-la-Forêt est une invitation à la découverte : dès qu’on entre dans le village, le désir nous prend de nous arrêter à la terrasse d’un salon de thé pour lire un roman ou encore d’acheter des antiquités ou autres objets d’arts.

Etretat

A l’origine simple village de pêcheurs, Etretat est devenu une vraie station balnéaire au XIXème siècle. S’y sont retrouvés alors de nombreux artistes issus tant du monde de la peinture ou de la musique que de la littérature (Maupassant, Flaubert, Maurice Leblanc, Monet, Courbet, Offenbach…). Retrouvez à ce sujet notre article sur les maisons d’écrivains de Normandie. D’un point de vue patrimonial, le village est d’une architecture typiquement balnéaire, mais le clou du spectacle est bien évidemment les falaises de calcaires qui entourent le village.

Veules-les-Roses

Dernière étape de notre itinéraire, Veules-les-Roses, une coquette station balnéaire qui cultive ses charmes. Avec son plus petit fleuve de France, la Veules, bordé de ses moulins et de ses chaumières à colombage, Veules-les-Roses a aussi su séduire de nombreux artistes, notamment russes, ainsi que des écrivains comme Paul Meurice ou Victor Hugo.

Et si vous souhaitez partir en road-trip à la découverte du patrimoine normand et de ses nombreux villages, vous pourrez retrouvez très prochainement de nombreux hébergements et expériences sur la plateforme Alma Heritage !


Photographies :